Corée du Sud : Jeux olympiques d’hiver 2018

0
1695
jo d'hiver

À cinq mois des Jeux de Pyeongchang prévus du 9 au 25 février 2018, plusieurs nations majeures s’interrogent sur la sécurité de leurs délégations en raison des tensions qui agitent la région.

C’est la France qui a ouvert le bal jeudi par la voix de la ministre des Sports Laura Flessel, qui a exprimé tout haut toutes les préoccupations restées silencieuses jusqu’à maintenant. Par la suite, l’Autriche et l’Allemagne se sont ralliées à la position française.

Ces réserves ont provoqué de vives réactions du CIO (comité international olympique) qui a tenté de calmer le jeu. Le CIO, et le CNOSF (comité national olympique et sportif français) ont assuré qu’ils suivaient tout cela de très près. La sécurité des athlètes et leur bien-être sont des préoccupations majeures pour les deux organismes. D’après le CNOSF «rien à ce jour ne conduit à imaginer que les conditions d’organisation des jeux Olympiques d’hiver ne satisfassent pas ces impératifs».

Les Jeux d’hiver sont programmés du 9 au 25 février 2018 à Pyeongchang, une ville située à 80 km de la frontière avec la Corée du Nord.
Les tensions sont vives dans la région en raison du régime en place, d’essais nucléaires et de tirs de missiles balistiques intercontinentaux effectués par Pyongyang, sans oublier les menaces prononcées entre le régime nord-coréen et les États-Unis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here