Arabie Saoudite : les femmes autorisées à conduire

0
331
arabie saoudite

Nous sommes en 2017, eh oui… il existe encore des pays où les femmes n’ont pas le droit de conduire : l’Arabie saoudite. Ce pays régi par une vision rigoriste de l’islam vient de briser un tabou ancestral.

Le 26 septembre 2017, le roi Salmane a signé un décret autorisant les femmes à conduire au même titre que les hommes. Un coup de tonner dans le royaume.
Cette mesure est réclamée depuis les années 1990 par les militantes féministes locales. Elle devrait entrer en vigueur à partir de juin 2018.

La communauté internationale a salué cette décision historique du royaume saoudien, seul pays au monde à interdire le volant aux femmes, et souvent critiqué pour son déficit en matière des droits de l’Homme. Les femmes font encore l’objet de sévères restrictions en Arabie saoudite. Elles sont notamment soumises à la tutelle d’un homme de leur famille, généralement le père, le mari ou le frère, pour faire pas mal de choses (étudier ou voyager).

Cette décision est à l’initiative du Prince héritier Mohammed ben Salmane, qui est aux commandes d’un vaste programme de réformes économiques et sociales baptisé « Vision 2030 », qui vise à assouplir certaines mesures imposées aux femmes.

Les Saoudiennes habituées à se déplacer grâce à des chauffeurs privés ou des taxis, pourront désormais se déplacer en toute autonomie. Cette mesure devrait dynamiser l’industrie automobile du pays et permettre aux femmes de jouer un rôle plus marqué dans l’économie locale.

Des comédiens saoudiens ont parodié la mythique No Woman No Cry de Bob Marley pour dénoncer l’interdiction de conduire aux femmes dans leur pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here